La cataire, un être végétal envoûtant

La cataire, un être végétal envoûtant

Connaissez-vous la cataire, cette plante si attirante et pas que pour les chats !

 

Son arôme est envoûtant pour certains plus repoussants pour d’autres mais certainement pas pour les chats qui l’adorent et sont irrésistiblement attirés par son odeur qui les rendent fous. Allant jusqu’à se rouler en boule dans la plante, ils peuvent détruire tous vos plants si ceux ne sont pas bien installés au jardin.

Son odeur est forte et rappelle la menthe avec un peu de camphre.

Elle a un réel effet euphorisant sur les chats alors si êtes fan de son odeur, peut-être étiez-vous un chat dans une vie passée J

 

J’ai commencé à installer cette plante au jardin en 2014 après l’avoir découverte lors de ma première année d’étude en herboristerie.

 

N’ayant pas de chat, je craignais tout de même que les chats environnants remarquent mes plants de cataire avant que ceux-ci soient bien installés car une fois implantés ils sont plus résistants aux attaques félines J

Finalement, ils ne l’ont pas remarqué ils étaient très peu nombreux donc mes plants ont pu pousser bien tranquillement avec parfois quand même de gros doutes sur des épisodes de tiges et feuilles tassés et roulées.

 

Elle fait maintenant pleinement partie du jardin de médicinales et est bien implantée. Chaque année elle repousse. J’aime beaucoup la faire pousser à côté de l’hysope et de la monarde ou de la grande camomille pour donner de magnifiques tonalités de couleurs de fleurs l’été.

 

Elle aime un sol bien drainé et sablonneux et en général on les protége des chats dès le début de la transplantation.

 

La cataire est de la grande famille des Lamiacées grande famille de médicinales où l’on retrouve le thym, mélisse, lavande, lierre terrestre, menthe, origan. Dont la sphère d’action se situe principalement entre la digestion et la respiration.

 

Son nom latin est Nepeta cataria, Nepeta est le nom d’une ville étrusque Nepete, l’étrurie est une ancienne région d’Italie où se trouve aujourd’hui la Toscane. En effet, la cataire était beaucoup cultivée dans cette région d’où son appellation qui a conservé cette indication géographique. Cataria lui vient de catus qui veut dire chat ompte tenu de l’attirance des félins pour cette plante.

 

On la trouve rarement dans les herboristeries alors que cette plante a été cultivée longtemps en Europe pour l’usage médicinal et que c’est une excellente plante pour les enfants.

 

Je récolte les feuilles et les sommités fleuries tout l’été : les feuilles avant la floraison et la sommité fleurie en début de floraison et je l’utilise en tisane seule ou en mélange.

 

J’adore, outre son odeur, le côté velouté de ses feuilles et le blanc rosé pétillant de ses fleurs qui en séchant deviennent plus pâle sans perdre leur aspect féerique et merveilleux. 

Ces couleurs nous renvoient à sa connexion avec Vénus de même que sa vertu antispasmodique et nervine, son action sur tous les troubles liés au cycle féminin, son effet humidifiant plus que rafraîchissant et sa capacité à apaiser les tissus tendus et excités ou stimuler ceux qui sont relâchés et froids.

Ses propriétés restent stables plusieurs mois une fois séchées mais je la sèche entières en bouquets la tête en bas pour ne pas casser ses puissantes huiles aromatiques.

Comme toutes les plantes de la famille des Lamiacées, elle possède une tige carrée, des feuilles opposées et des fleurs bilabiées (à deux lèvres).

 

Elle contient des tanins, des principes amers, de l’acide rosmarinique et népétalique mais aussi des huiles volatiles et est très riche en minéraux.

 

On a aussi la cataire citronnée (Nepeta cataria var. citriodora) une sous-espèce de cataire qui a un goût citronné excellent aussi en infusion.

 

C’est vraiment la plante pour les enfants et aussi pour l’enfant intérieur en nous une fois adultes pour aider à accepter ce qui est là, à rester dans le moment présent, intégrer des situations.

 

Elle est toute indiquée pour les enfants inquiets, hyperactifs, nerveux.

 

Elle soulage les problèmes digestifs et prépare au sommeil, lutte contre les cauchemars, la rumination mentale, l’insomnie.

 

C’est une grande plante calmante et digestive à la fois tout en nourrissant les nerfs. Elle apaise le stress de par sa grande richesse en minéraux.

 

Au niveau digestif, elle fait merveille avec d’autres plantes qui font un travail au niveau du foie comme le pissenlit ou le romarin.

Au niveau du cycle féminin, elle agit en décontractant les muscles lisses ce qui va apaiser les spasmes grâce à son action anti-spasmodique.

Son profil de plante amère et digestive apporte ici un atout supplémentaire notamment sur le recyclage des surplus d’hormones via le foie et sur l’apport en minéraux.

 

On peut l’utiliser pour créer des jouets pour chats, ils vont adorer et ne le lâcheront plus !

 

Comme c’est une spécialiste des troubles du sommeil et compte tenu de son arôme puissant, elle est idéale pour intégrer à un oreiller magique pour le sommeil, les enfants aiment beaucoup ces oreillers de rêves ont un côté rassurant et apaisant de par leurs arômes.

On l’associe pour cela à la rose, la camomille matricaire ou à la lavande.

 

Au niveau subtil, son élixir vibratoire de fleurs va renforcer notre capacité à accueillir les belles expériences que nous rencontrons dans notre vie.

 

Ses mots clefs sont sérénité et lucidité

 

Comme ses principes physiques, elle calme et renforce notre sérénité intérieure, ramène la paix à l’intérieur de nous. 

 

Elle permet de lâcher tout ce sur quoi on résiste et on s’accroche pour nous faire retrouver le chemin de notre mission de vie.

 

Une nouvel être plein de douceur à accueillir dans sa vie et dans son jardin

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.