Mon rêve de chicorée

Mon rêve de chicorée

Cette nuit, la chicorée sauvage est venue à moi en rêve.

 

Les êtres végétaux ont cette capacité de communiquer avec nous à travers l’espace du rêve, ce royaume du subconscient

 

C’est depuis cet espace du rêve que, pour moi, se démultiplie cette précieuse et merveilleuse possibilité de communiquer avec l’esprit d’un végétal

 

Le temps du rêve permet une communication avec le monde végétal plus fluide, plus accessible car elle n’est plus du tout filtrée par le mental analytique et le contrôle du conscient éveillé.

 

Dans ce rêve, tout est parti d’une balançoire sur laquelle je me tenais et tournoyais au gré du vent.  Puis, je me retrouvais au sol, au milieu d’herbes hautes dans un lieu que je ne connaissais pas.

 

Je me levais reconnaissant immédiatement une abondance de chicorée sauvage et ses fleurs violettes formant un vrai tapis de couleur parme.

 

Je m’approche et me retrouve entourée d’une nuée de fleurs de couleur violet pâle.

 

Je suis à la fois émue, attendrie et émerveillée de voir autant de chicorée.

 

Je n’en n’ai jamais vu autant à un même endroit.

 

Je vois beaucoup de gaillet jaune aussi près d’elle mais c’est la chicorée qui m’attire le plus.

 

Je me présente à elle, commence à lui parler, à la remercier d’être présente ici et lui demande :

as-tu un message pour moi ?

 

A ce stade, certaines personnes se réveillent sans se souvenir du rêve ou du message même s’il s’est souvent intégré, soit poursuivent le rêve et reçoivent le message de manière subtile comme un soin végétal ou aussi peuvent se réveiller en se disant mais oui ça fait tellement sens pour moi en ce moment et se sentir mieux immédiatement

 

Dans mon cas, j’ai poursuivi mon rêve (en découvrant un alcool fait à base de plantes que je ne connaissais pas 😂 ) sans me souvenir clairement du message reçu même s’il s’est imprimé en moi au niveau subtil et sans faire un lien immédiat avec mon quotidien même si l’âme sait toujours pourquoi cet être végétal s’est présenté à ce moment de notre vie.

 

Avant, je n’aurais pas pu m’empêcher de me dépêcher d’aller voir ses indications en élixir floral pour faire un lien avec ce que vis si cela correspond ou non.

 

Mais aujourd’hui, je prends le temps d’écrire, de me déposer, de me remettre en lien avec cet esprit de la plante, avec les fréquences et vibrations qu’elle m’a transmises en me reconnectant à cet espace de perception et de champ électromagnétique puissant qu’est le cœur. Ce qui se passe dans mon cœur quand je pense à elle

 

Quelles informations subtiles le cœur en tant qu’organe sensoriel et spirituel a-t-il capté ?

 

Qu’à t-il recueilli comme informations sensorielles sur cette rencontre ?

 

Car Le cœur constitue notre passerelle vers une relation plus profonde vers le monde naturel, vers les êtres végétaux et nous permet de nous relier à ce qui a été partagé et échangé en rêve.

 

Je ressens à nouveau les émotions et les sensations que j’ai ressenti quand j’étais prés de ces chicorées, dans cet instant-là dans cet espace du rêve.

 

Les fréquences que nous ressentons dans notre champ électromagnétique du cœur sont retranscrites en émotions. Nos émotions sont donc le premier moyen pour nous de comprendre quel type d’informations nous recevons dans le champ de notre cœur

 

Ce moment est très précieux et unique.

 

C’est un vrai trésor.

 

C’est un moment puissant et intime entre l’être humain et l’être végétal

 

Et surtout entre cet être humain unique et cet être végétal unique

 

C’est un temps de connexion sacré où le fil vert se tisse jusqu’au cœur

 

C’est pourquoi il ne peut pas être généralisé avec des indications qui parfois ne résonnent pas avec nous, avec ce que l’on vit, avec ce notre nature profonde, qui nous font remonter dans la tête et donc quitter l’espace du cœur.

 

Or c’est dans le cœur que siège l’âme.

 

L’esprit de la plante peut nous toucher de multiples façons et surtout propre à chacun de nous.

 

Elle nous vient nous apporter un enseignement qui peut prendre la forme d’une information vibratoire à travers sa couleur qui sera rééquilibrante pour nous. Ici le mauve.

 

Cela peut être à travers l’élément auquel elle est reliée.

Cela peut être aussi juste une sensation de douceur liée à ce ton parme.

Cette vibration de douceur se diffuse pendant le sommeil et constitue un message en soi.

 

La communication avec le royaume végétal n’a pas à être perçue comme « complexe »

C’est notre mental qui nous amène parfois dans cette vision de : c’est forcément quelque chose de « spécial et complexe » que je vais expérimenter si je me connecte à un végétal et si je n’arrive pas à me connecter  à ressentir ça et ça et communiquer avec l’esprit d’un végétal et comment comprendre ces messages, comment savoir si j’ai bien reçu « quelque chose »  nous nous retrouvons submergés de pensées et noyé dans notre mental sauf qu’il n’y a rien à comprendre ou analyser mais à ressentir avant tout.
 
Cela peut être à la fois subtil et très puissant et peut amener de profondes transformations et guérisons et parfois sur un long cheminement en nous.
 

Souvent, derrière quelque chose que l’on considère comme anodin que se cache quelque chose de plus profond qui fera son chemin en vous comme la première fois que l’on se connecte à une plante en rêve où l’on peut se dire « c’est juste un rêve » mais en réalité c’est le monde végétal qui répond à votre désir de vous relier à lui et c’est le début d’une aventure merveilleuse.

 

Le végétal recherche l’harmonie et l’unité donc cherche à équilibrer et harmoniser tout ce qui est dans son environnement que ce soit en rêve ou sur le terrain.

 

Ils ont cette capacité de réinformer tous nos corps.

 

Le rêve nous donne accès à un autre niveau de conscience et à de nombreux secrets du monde végétal qui n’apparaissent pas sous nos yeux éveillés.

 

Je sais que j’ai beaucoup à apprendre de la chicorée d’abord en allant vers elle dans la nature sans passer forcément par des remèdes et c’est une connaissance issue du rêve donc qui vient directement de notre reliance à la nature et non plus tirée d’un livre ou d’un site internet. Car le vivant répond au vivant.

 

Je peux ensuite tout à fait aller voir les indications qui s’adressent plus à notre côté analytique et me rendre compte souvent que mes intuitions étaient les mêmes, que la chicorée est liée à l’angoisse de séparation et de faire ce lien avec l’eczéma que j’ai développée récemment.

Qu’elle m’invite à guérir cette blessure d’abandon que je porte en moi et qui s’est réactivée.

Et laisser son empreinte vibratoire agir en moi.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.